JEU, 2018-2019 installation, 1 vidéo HD couleur 7min 50 en boucle, sons, et photographies impression jet d’encre

Initié par le souhait de travailler autour de et avec l’enfance, le projet JEU veut essentiellement en observer le geste et sa couleur. En espérant lui révéler une place, une puissance et une légitimité, les images créées observent et soulignent ce geste simplement, dans un territoire de liberté et d’excès, méditant ainsi sur les interdits et les « façons de faire ». Un espace inventé et souverain, tel les récits créés par les plus petits, dans leurs espaces de jeu.

J’ai donc invité quinze enfants, entre quatre et douze ans sur le site d’une carrière de béton. Différents objets, matériaux et consignes ont été placées. Dans cet espace doucement déterminé par le silence, nous les avons laissé jouer. Un jeu emmêlé de plaisir, de délire, de brutalité et de minutie. Dans le silence du lieu, on entendit des fous rires, bruits d’éclats, et cris d’émoi. Dans l’interstice d’une heure, ils ont animé le territoire, dessiner un monde de gestes inutiles, de taches et de poussières, qui tenaient par un fil. De cette manœuvre des images sont nées, certaines fixées dans le papier et d’autres fuyantes dans le temps. J’ai ensuite visité ces images avec ma fille Margot, nous avons eu l’envie de poursuivre le mouvement qui s’y trouvait. Des rencontres se sont créées, entre nos interdits et nos libertés, quelque part dans la couleur.